Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2014

PENSEE......

Je crois que le noeud de notre crise moderne ines6.jpgne se situe pas au niveau du conflit entre la foi et une "rationalité théorique": chacune, dans son champ de déploiement, n'est pas normative, sauf quand on en fait un usage dogmatique (1). Elles apportent des réponses multiples aux questionnements de l'homme qu'ils portent sur lui-même, sur ce qui l'entoure, ou sur le sens de La Vie...

A mon avis, la ...souffrance actuelle de l'humanité provient de la généralisation à tous les champs de la vie d'une forme de "rationalité pratique", qui voit la domination exclusive d'un paradigme économique, selon lequel l'humain devient une variable d'ajustement (2). A l'opposé de la rationalité théorique, cette rationalité économique est normative. C'est au nom de l'efficacité supposée infaillible du marché, qu'un grand nombre de vies humaines est déclaré sans valeur...

Je ne déclare guère la foi, telle que je l'ai définie, comme la seule voie pour nous sauver... C'est la foi en la valeur de l'homme à laquelle j'appellerais tout croyant ou athée, une foi qui octroie une dimension transcendante à l'homme, ainsi qu'à tout ce qui est, vivant ou inanimé, au lieu de les réduire à des valeurs marchandes, à des potentiels de gain, aboutissant à une terre profanée...

Et c'est une telle dimension qui pourrait permettre à tous, croyants ou athées, de dialoguer au sommet, de rechercher ce qu'il y a de plus humain dans l'humanité... Non pas pour effacer les différences, qui sont inhérentes à notre richesse, mais de prendre une profonde conscience que nous partageons un destin commun, que nous sommes sur un même bateau qui commence à chavirer...

(1) sachant que le dogmatisme n'est pas le propre des religieux, il est manifeste aussi dans nos milieux scientifiques...
(2) je ne peux m'empêcher d'évoquer "Le Règne de la Quantité" de René Guénon...
(D'après un mail à la liste de ma promotion de Polytechnique, X86-Février 2013)

Par Inès Safi.

Ines-Safi-768x1024.jpgNée en Tunisie, Inès Safi est diplômée de l’Ecole Polytechnique de Palaiseau et chercheuse CNRS en théorie de la matière condensée, au Laboratoire de physique des solides à Orsay, où elle étudie des système de taille nanométrique.

Reconnue sur le plan international notamment pour son expertise dans les systèmes unidimensionnels, elle s’intéresse aussi, depuis quelques années, aux significations de la mécanique quantique, ainsi qu’aux questions éthiques et environnementales posées par la science. Elle est invitée à divers colloques et débats sur le thème « science et religion ».

Elle est également auteur de nombreux poèmes et nombreuses "pensées" raffraichissants et pertinents.....

20:06 Publié dans Blog, MA FRANCE, Pensées | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inès safi, pensées | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook