Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2015

CHANSONS ROUGES : LA WEB RADIO QUI CHANGE LE MONDE

 

Chansons Rouges, web radio, la radio qui change du monde avec les chansons de la révolution pour vous, avec les interprètes qui bougent ce monde :

Amal Murkus, Les Communards, Daniel Lavoie, Groupe 17, Jean Ferrat, Julia Boutros, Mouloudji, Patti Smith, Renaud, Buena Vista Social Club, les 4 barbus, Mécano, Nina Simone, Grégoire, Madonna, Pierre Bachelet, Pierre Perret, Raul Paz, Coeur de l'armée rouge, Dominique Grange, Georges Moustaki, Leny Escudéro, Agnès Bihl, HK et les Saltimbanks, Marc Ogeret, Catherine Ribeiro, Compagnie de Lampora, Francesca Soleville, Les escrocs, Boris Vian, Chansons bifluoré, Isabelle Aubret, Joe Cocker, Joé Dassin, Tina Turner, Yannick Noah, Carlos Mejia Godoy, José Afonso, Manitas de Olatas, Pete Seeger, Amina Alaoui, Anton Karas, Chris Réa, Hubert Félix Théfaine, Félix Leclerc, Vignault, Nathalie Cardone, Freddie Mercury, Idir, Manu Chao, Léo Ferré, Marc Gélinas, Nana Mouskouri, Souad Massi, Shakira, Edith Piaf, Antoine Ciosi, Bernard Lavilliers, François Béranger, Henri Tachan, Michel Fuguain, Johan Baez, Patricia Kaas, Le Grand Corps Malade, Francis Lalanne, Léonard Cohen, Les Quilapayun, Juan Pinilla, Michel Corringe, Jean Arnulf, Georges Chelon, Alain Leprest, Colette Magny, Leny Escudero, Maurice Fanon, Compagnie Jolie Mome, Gribouille, Henri Tachan, Pia Colombo, Jean Marc Le Bihan, Catherine Ribeiro, Bea Tristan, Danielle Messia, Alan Stivel, Juliette, Francis Lemarque, Gavroche, Ridan, Rosalie Dubois, Ferhat Mehenni, Jacques Brel, Mano Solo, Victor Jara.. ...

 

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

30/05/2015

CLASSIK RADIO : LES PLUS BELLES MUSIQUES !

musique-classique.jpg

Les plus grands musiciens du classique sont diffusés sur notre radio : Handel, Bach, Strauss, Brahms, Beethoven, Mozart, Bizet, Ravel, Gounod, Chopin, Tchaikovski, Liszt, Mendelssohn, Vivaldi, Wagner, Dvorak, Monteverdi, Schubert, Puccini, Berlioz, Rachmaninov, Scarlattin,  Saint-George, Weber, Askin, Vangelis, Gershwin, Moussorgsky, Rimki-Korsasov, Offenbach, Stravinski, Haydn, Holst, Grieg, Couperin, Charpentier, Rameau, Shuman, Rossini, Sibélus, Fauré, Porokofiev, Purcell, Albinoni, Pergolesi, Onslow, Méhul, Elgar, Rachmaninov, Lully, Gluck, Schonberg, Chostakovitch, Viotti, Bellini, Delibes, Théodorakis, Donizetti, Stravinski, Glass, Franck, Khachaturyan, Alkan, Lola, Yanni...les plus belles musiques classiques de films...les musiques de chansons devenues des classiques...

Sur Classik Radio, cliquez sur cette ligne pour découvrir cette radio et son blog

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

20:10 Publié dans Musique, Radio | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : classik radio, musiciens | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

25/04/2015

AMINA ALAOUI : UNE VOIX EN OR ET D'ESPOIR !

Amina+Alaoui+A.png

Amina2.jpgAmina alaoui est la voix arabo-andalouse du maroc ! elle cherche à faire revivre le message de tolérance de la mythique al-andalus à travers des chants intimistes

C'est une chanteuse marocaine de musique classique arabo-andalouse. Elle chante en différentes langues : arabe, persan classique, haketia, espagnol et portugais.

Amina Alaoui est née en 1964 à Fès, au Maroc, au sein d'une famille aristocratique. Elle apprend à jouer du piano et est initiée à la musique classique occidentale par le chef d'orchestre Mohamed Abou Drar. Elle est également élève du conservatoire national de musique et de danse de Rabat de 1979 à 1981 avec les professeurs Ahmed Aydoun et Mohammed Ouassini. Elle étudie la danse moderne avec Marie-Odile Loakira et la danse classique avec Vera Likatchova.

Amina Alaoui a été élève au lycée Descartes de Rabat et a étudié la philologie et la linguistique arabe et espagnole à l'université complutense de Madrid puis à l'université de Grenade.

Musique classique arabo-andalouse

Amina+Alaoui1.jpgDurant ses études à Grenade, Amina Alaoui effectue un travail de recherche sur les traditions musicales du Moyen-Orient et se spécialise en musique arabo-andalouse et plus spécifiquement la musique gharnati (de Grenade). En 1986, elle s'installe à Paris et continue son étude de la musique gharnati avec Rachid Guerbas et Ahmed Piro. Elle s'initie également au chant médiéval avec Henri Agnel et à la musique traditionnelle persane avec Djalal Akhbari. Elle décide par la suite d'exercer la musique en professionnelle.

En 2011, elle fait paraître l'album Arco Iris (ECM), passerelle entre les traditions musicales portugaise (fado), espagnole (flamenco), perse et arabo-andalouse (gharnati).

Sources Wikipédia

Discographie

  • Gharnati : Musique arabo-andalouse du Maroc (1995)
  • Alcántara (1998)
  • Gharnati : En Concert (2009)
  • Siwan (2009, ECM) avec Jon Balke
  • Arco Iris (2011, ECM)

Vous pouvez aussi la retrouver sur nos radios : Classik Radio et Mosaik Radio

15:53 Publié dans Musique, Radio | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

07/04/2015

Souad Massi met en lumière les poètes arabes

saoud.jpg

Avec le somptueux CD El Mutakallimun(les orateurs), la douce diva algérienne répond à la stigmatisation islamophobe 
par la puissance et la beauté du verbe.

Audacieuse, Souad Massi a autoproduit et réalisé le splendide disque El Mutakallimun (les orateurs), consacré à de grands poètes arabes de l’ère préislamique à nos jours. Comme en écho aux insurrections populaires qui ont éclaté dans des pays arabes et maghrébins, elle a porté son choix sur des auteurs contestataires ou anticonformistes, qui ont inscrit la poésie arabe en lettres d’or dans le patrimoine culturel universel.

Une initiative pertinente, visant à mieux faire comprendre la richesse et la subtilité de cette culture, alors que la stigmatisation touche de plein fouet les musulmans.

« Quand on connaît une culture, on appréhende plus justement les gens qui lui sont liés, nous confie la douce diva algérienne. Avec cet album, j’ai souhaité fournir des clés de compréhension et partager la sérénité que me procure la poésie. Quand je ne vais pas très bien, je lis des poèmes.

Les savants et les poètes nous lèguent un héritage auquel nous avons tous droit, même si nous sommes pauvres. Mais il faut pouvoir y accéder. À travers El Mutakallimun, j’ai voulu transmettre des chefs-d’œuvre, sources de bonheur et de réflexion. » Dès la première plage, elle offre sa voix à De quoi me réjouirais-je, d’Al Mutanabbi (Xe siècle), considéré comme le plus grand poète de tous les temps : « De quoi me réjouirais-je ? Je n’ai ni famille ni patrie / Ni ami fidèle ni vin ni le moindre confident / Qu’ai-je à espérer de mon époque ? »

Envolées de luth oud

Souad Massi met en lumière la saisissante actualité de ce corpus. Elle rappelle : « Al Mutanabbi a osé prétendre qu’il était le Prophète et a été assassiné à l’âge de cinquante ans. » Son nom, Al Mutanabbi, signifiant « celui qui se dit prophète », lui avait été attribué, quand, enfant, il affirmait que le ciel lui dictait ses vers. Lui qui a scandé ses premiers textes alors qu’il avait à peine dix printemps allait déclencher une rébellion sept ans plus tard et payer de sa vie sa langue affranchie.

On lui doit, aussi, le Cheval et la Nuit, où il profère, sans peur et sans reproche : « Je m’endors à poings fermés laissant libres mes rimes (…) / Vos actes répugnent aux lois de l’hospitalité. »

Disponible dans la version d’un boîtier simple (incluant toutes les traductions), le CD existe en outre sous la forme d’une présentation plus luxueuse : le livret de 32 pages contient des calligraphies (de Mohamed Bourafai), qui reproduisent, pour chaque poème, à la fois l’ensemble des vers et, par la forme du dessin, le thème abordé. Pour le Cheval et la Nuit, il s’agit précisément d’une calligraphie en forme de cheval. Ce travail éditorial somptueux ajoute une incontestable valeur à l’objet disque.

Souad Massi revisite deux bijoux d’Ahmed Matar, poète irakien (né en 1954), que sa critique sociale a contraint à un long exil. Dans Ayna (visite), il évoque la disparition soudaine d’un ami qui avait demandé à un dirigeant : « Votre Excellence votre Excellence / Où est le pain où est le lait / Et la garantie du logement / Où est l’emploi pour tous / Et la gratuité des soins ? »

La fine fleur des musiciens participe à la réussite de l’album : deux complices de longue date, Jean-François Keller (guitare) et Rabah Khalfa (percussions), Jean-Philippe Rykiel, peintre des claviers, l’éminent tandem rythmique formé par Mokhtar Samba (batterie) et Guy Nsangué (basse), etc. Folk, pop, fragrances africaines, délectables envolées de luth oud ou de banjo, pulsations caribéennes, arabesques mélodiques, les styles s’articulent parfaitement, grâce à la pertinence des arrangements. Le poète tunisien Aboul Kacem Chabbi (1909-1934) déclare, dans Hadari (aux tyrans du monde) : « Le torrent de sang bientôt t’emportera / Et les éclairs du tonnerre te brûleront à jamais ».

Le contraste entre la gravité de son propos et le reggae au chatoiement chaâbi qui porte le texte crée une intensité, un irrésistible roulis qui définitivement nous emporte.

Fara C.L'Humanité

17:06 Publié dans Musique, Sur Mosaik Radio | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : souad massi | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook