Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2010

DAILYMOTION CENSURE UNE VIDEO DU PCF SUR SARKOZY

La vidéo, qui était encore visible à la mi-journée sur d'autres plateformes dont YouTube, utilise les voeux 2009 du chef de l'Etat depuis l'Elysée, avec une bande son différente. On voit donc M. Sarkozy exprimer des "remords" et se dire "conscient de (son) incompétence".

"Je pense à vous, sans papiers et Roms, obligés de vous cacher de la police, je pense à vous smicards précaires, chômeurs, je pense aussi à vous, journalistes, dont je connais bien le quotidien pour vous mettre sous écoute tout au long de l'année", déclare notamment la voix imitée du président, avant de présenter ses "excuses". 

Le chef de l'Etat promet ensuite de rétablir la retraite à 60 ans, d'augmenter le Smic à 1.600 euros nets par mois, avant de conclure: "Je souhaite que la France se débarrasse de moi. Vive le Front de Gauche!".

"J'ai posté la vidéo hier matin sur les réseaux sociaux, je me suis aperçu une heure après de sa disparition sur Dailymotion", a déclaré à l'AFP Franck Mouly, membre de la direction nationale du PCF, tandis qu'un communiqué du parti s'interrogeait sur une éventuelle "censure".

"Il ne faut voir aucune censure, ce n'est pas un sujet", a de son côté déclaré à l'AFP Antoine Nazaret, responsable des contenus politiques sur Dailymotion, expliquant que les images utilisées étaient protégées par l'INA.

"La vidéo a été postée sur un compte d'utilisateur classique, et pas sur celui du PCF, qui est partenaire officiel de Dailymotion. Le contenu ne répond pas aux conditions d'utilisation" d'un utilisateur classique, a-t-il dit, faisant valoir les droits de propriété.

16:53 Publié dans Actualités, PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : censure, vidéo, sarkozy | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

22/09/2010

PETITION

Signez l'Appel de l'Humanité Dimanche pour les valeurs de la République

liberté.jpg" Nos vies, nos histoires, nos opinions sont diverses. Mais nous avons en commun l’amour de notre République et sa devise : Liberté, Egalité, Fraternité. Nous prenons très au sérieux les critiques émises ces derniers temps par des commissions de l’ONU, des journaux étrangers, des autorités religieuses, certaines instances européennes. Nous avons mal à notre France" (...).

La semaine dernière, l’Humanité Dimanche lançait un appel pour défendre les valeurs de notre République suivi d’une première liste de signataires.Voici la dernière liste des signataires à ce jour : cilquez sur ce lien pour signer l'appel , ou envoyer un e-mail à appelhd@humadimanche.fr

Rejoignez-nous également sur Facebook


Ensemble pour les Valeurs de la République.

 Nos vies, nos histoires, nos opinions sont diverses. Mais nous avons en commun l’amour de notre République et sa devise : Liberté, Egalité, Fraternité.

Nous prenons très au sérieux les critiques émises ces derniers temps par des commissions de l’ONU, des journaux étrangers, des autorités religieuses, certaines instances européennes. Nous avons mal à notre France.

Nous refusons l’idée que puissent être créées deux catégories de français.

Nous refusons l’assimilation dangereuse « délinquance-immigration ».

Nous refusons les sanctions faites aux parents dont les enfants sont en difficulté.

Nous refusons ces expulsions, brandies comme des trophées de guerre et nous appelons à rechercher des solutions européennes pour une vie meilleure, notamment pour les Roms.

Nous appelons au débat, à la réflexion, pour que progresse notre République sociale, avec des moyens nouveaux pour l’éducation, la formation, l’aide au logement, la sécurisation du travail, la justice et la police.

Ensemble, pour la République,

Ensemble, pour vivre ensemble.

Les premiers signataires : 

Appel des appels (collectif), Cengiz Aktar, professeur d'études européennes à l'Université d'Istanbul, Patricia Adam, députée, Christophe Alévêque, humoriste, Marie-Hélène Amiable, députée-maire, Ariane Ascaride, comédienne, Eliane Assassi, Sénatrice, Jean-Marc Ayrault, député, Martine Aubry, première secrétaire du PS, Jean-Louis Bianco, député et Président des Alpes de Haute-Provence, Alain Bocquet, député, Nicole Borvo-Cohen-Séat, sénatrice, Marie-George Buffet, députéeMarc Dolez, député, Marion Guenot, secrétaire Nationale de l'UEC, Benoit Hamon, porte-parole du PS, Pierre Laurent secrétaire national du PCF, Patrick Le Hyaric, directeur de L’Humanité et de L’Humanité Dimanche, Ségolène Royal, Présidente de Poitou-Charente, Bernard Thibault, Secrétaire général de la CGT, Jean, Zunino, lecteur de l’HD, Dominique Voynet, sénatrice-maire...

 

14:15 Publié dans Actualités, PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : petition, république | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

08/09/2010

SOCIAL / MANIFESTATION GEANTE

POUR LES RETRAITES : UNE MAREE HUMAINE

100_7422.JPGPlus de 2,7 millions de manifestants dénombrés dans tout le pays à l'appel de tous les syndicats.

A Paris, il s'est agi de la plus grande manifestation à ce jour contre le projet de réforme des retraites.

Les manifestants étaient 270.000 selon la CGT, soit  le double de la manifestation parisienne du 24 juin, où ils avaient été 130.000.

A Marseille, 200.000 personnes ont défilé selon les syndicats, contre 120.000 en juin, et à Lyon ils étaient 30.000 contre 25.000 il y a deux mois et demi. A Bordeaux, de 40.000 à 100.000 manifestants ont défilé selon les sources, contre une fourchette de 25.000 à 70.000 en juin.

LES DÉPUTÉS ENTAMENT LE DÉBAT

buffmanif7.jpgL'objectif des syndicats était de faire pression sur les députés qui ont entamé le débat sur ce projet qui vise à rétablir l'équilibre des régimes de retraite en 2018.

Le matin les députés du Front de Gauche (ici Marie George Buffet, Paul Mercieca, Marc Dolez) ont remis des pétitions contenant plus de 100 000 signatures au ministre du travail.

100_7429.JPG70% de l'opinion publique considèrent les manifestations justifiées.

Le journée de grève a provoqué de fortes perturbations dans les transports, l'éducation et divers services publics.

La grève a été suivie par 24,8% des fonctionnaires de l'Etat, alors qu'ils n'étaient que 18,7% en juin, et par 42,9% des cheminots, contre 39,8% il y a deux mois et demi.

Elle a été respectée dans l'enseignement à 60% dans le primaire et 55% dans le secondaire, soit davantage que le 24 juin.

Texte et photos E-Mosaïque, CP

12:33 Publié dans Actualités, PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retraite, paris, manifestation | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

24/08/2010

LYCEES : LES LIVRES DE LA COLERE

ECOL1.jpgLa région IdF demande à l'Etat de participer au financement des manuels scolaires

Le président de la région IdF Jean-Paul Huchon (PS) et la vice-présidente PCF Henriette Zoughebi (lycées) ont demandé mardi au gouvernement d'"assumer les conséquences financières de ses décisions sur la réforme des lycées et de participer au financement des manuels scolaires".

Dans un communiqué, ils soulignent que "la décision unilatérale du gouvernement de mettre en oeuvre dès cette rentrée la réforme du lycée en classe de seconde crée une situation sans précédent".

A cause des très courts délais décidés, trois mois au lieu des douze prévus par le code de l'Education, "rien n'est prêt pour la rentrée", déplorent les deux élus.

Ils reprochent au ministre de l'Education nationale Luc Chatel de faire des déclarations sur les ressources numériques "totalement déconnectées de la réalité" et d'avoir mis "devant le fait accompli" les régions, notamment l'IdF, qui finance depuis 2001 la gratuité des manuels pour les lycéens.

"Ce n'est que le 31 mars 2010, après les délais légaux de vote des budgets des collectivités, que le conseil régional a été informé du remplacement complet des ouvrages", indiquent les responsables régionaux.

"Le budget régional 2010, adopté en décembre 2009, ne pouvait donc prévoir cette dépense supplémentaire de 20 millions d'euros".

M. Huchon et Mme Zoughebi soulignent avoir "alerté à plusieurs reprises avant les vacances le ministre de l'Education nationale sur ce dossier" et que M. Chatel n'a pas répondu à leur courrier du 15 juillet.

Ce dernier "doit cesser de mépriser les jeunes, les familles et les élus", écrivent-ils, demandant à nouveau "que l'Etat contribue au financement des manuels scolaires des lycéens, comme il le fait pour ceux des collégiens".

20:19 Publié dans PCF EVRY, Région | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycee, livre | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook