Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2011

AFGHANISTAN : FRANCAIS ET AMERICAINS OPPOSES A LA GUERRE

afghan.jpgLe sondage IFOP publié dans le journal l’Humanité du 23 février est passé inaperçu dans les médias de notre pays. La censure sur ce sujet, comme sur d’autres semble de plus en plus impitoyable.

En France où déjà plus de 50 de nos soldats sont morts, ce sujet mériterait autre chose que du mépris de la part de ceux qui dominent l’information, où plutôt ici la propagande.

Comment faire accepter de la part des français notre présence guerrière en Afghanistan ? Cela semble difficile, et le mieux semble-il est de ne pas traiter ce sujet.

Ces sondages réalisés conjointement en France et aux Etats-Unis 09 au 14 février 2011 auprès de 2 échantillons représentatifs de 1000 personnes sont sans appel.

En France 72 % des français se déclarent défavorables à l’intervention militaire français (contre 64 % en août 2009), 35 % seulement considèrent que cette présence a permis de faire progresser le pays vers la démocratie (42 % en août 2009). Le soutien à la présence française dans ce pays s’érode d’année en année. En 2001, 55 % des français y étaient favorables, aujourd’hui ce pourcentage tomba à 28 %.

Aux Etats Unis pour la première fois 50 % des américains disent être opposés à cette guerre (43 % en août 2009), 50 % s’y déclarent favorables, par contre 60 % indiquent en même temps que cette présence est utile pour lutter contre le terrorisme, 54 % que cela a permis une progression de la démocratie.

Le débat est donc loin d’être clos. Le PCF en respectant le rôle tenu par nos soldats dans ce pays s’est déclaré opposé à la présence militaire de la France en Afghanistan.

 

 

16:30 Publié dans Actualités, PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afghanistan, sondage, l'humanité | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

14/02/2011

HOPITAL SUD FRANCILIEN : COMMUNIQUE

infirmière.jpgAprès les révélations publiées par le journal l’Humanité, l’ensemble de la presse confirme que l’opération financière, et la construction du nouvel hôpital Sud Francilien relève d’un véritable gâchis.

La cour des comptes a estimé que le surcoût de cet hôpital réalisé avec un financement privé dépassera les 500 millions d’€ en comparaison avec une construction classique et un financement public. C’est le prix d’un deuxième hôpital, c’est le prix de l’aide totale supplémentaire proposé par Nicolas Sarkozy pour créer des emplois.

A ce gâchis d’ajoute les dizaines de millions d’€ dépensés par le conseil général pour réaliser les infrastructures routières autour de cet hôpital, cet argent qui manque si cruellement au département pour répondre aux besoins sociaux des plus jeunes, des personnes âgées.

Le comité de défense des hôpitaux de Courcouronnes et de Corbeil avait raison lorsque avec des milliers d’habitants il s’était opposé à ce projet démentiel voulu par M. Dassault, par l’UMP, par le gouvernement.

A ce scandale s’ajoute déjà une régression du service public hospitalier sans précédent. Ce sont des centaines d’emplois, de lits, des dizaines de services dont ceux de l’urgence qui sont supprimés dans tous les hôpitaux de la région, et avec l’ouverture de l’hôpital Sud Francilien ce mouvement va s’accélérer au détriment des usagers, des salariés.

Tout cela est inadmissible, scandaleux, écœurant.

Le droit à l’accès à la santé pour tous mérite une autre politique, orientée vers les gens, pas vers le profit et la finance, c’est cela que nous proposons avec le Front de Gauche.

Christian Pigaglio et Nathalie Charot candidats du Front de Gauche à l’élection cantonale d’Evry Sud, Bondoufle, Lisses.

 

10:34 Publié dans Actualités, PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hôpital sud francilien, pigaglio | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

03/02/2011

PETITION POUR L'EGYPTE

egypte.jpgDes millions d'Egyptiens courageux font face en ce moment à un choix fatidique. Des milliers d'entre eux ont été emprisonnés, blessés et certains tués ces derniers jours. Mais s'ils persistent dans leur soulèvement pacifique, ils pourraient mettre fin à des décennies de tyrannie.

Les manifestants on lancé un appel à la solidarité internationale, mais la dictature en place a conscience de la puissance d'une telle union en cette période – ils essaient désespérément d'empêcher les Egyptiens de communiquer entre eux et avec le reste du monde, et ont pour cela coupé l'accès à internet et aux réseaux de téléphonie mobile.

Les réseaux par satellite et radio permettent encore de percer le black-out mis en place par le régime -- à nous d'inonder ces ondes par un gigantesque cri de solidarité montrant aux Egyptiens que nous sommes à leurs côtés, et que nous demandons à nos gouvernements de prendre leurs responsabilités en les soutenant à leur tour. La situation a atteint un point critique -- chaque heure compte -- cliquez ci-dessous pour signer le message de solidarité et faites suivre ce courriel:

https://secure.avaaz.org/fr/democracy_for_egypt_fr

Le pouvoir du peuple déferle au Moyen-Orient. En quelques jours, des manifestants pacifiques ont renversé la dictature tunisienne vieille de 30 ans. A présent, les soulèvements s'étendent en Egypte, au Yémen, en Jordanie et au-delà. Le monde arabe pourrait être en train de vivre sa chute du mur de Berlin. Si la tyrannie s'effondre en Egypte, un raz-de-marée démocratique pourrait déferler dans toute la région.

Le dictateur égyptien Hosni Moubarak a tenté d'étouffer la contestation. Mais avec un courage et une détermination incroyables, les manifestants continuent de descendre dans la rue.

Certaines pages de l'histoire sont écrites non pas par les puissants, mais par le peuple. Une de ces pages est en train de s'écrire. L'action des citoyens égyptiens dans les heures à venir aura un impact massif dans leur pays, la région et le monde entier. Encourageons-les en prenant l'engagement de nous tenir à leurs côtés dans cette lutte:

https://secure.avaaz.org/fr/democracy_for_egypt_fr

Les proches de Moubarak ont quitté le pays, mais celui-ci a fait appel à l'armée pour rétablir l'ordre dans la rue. Il a fait la promesse effrayante d'appliquer la tolérance 0 face à ce qu'il appelle le "chaos". Quelle qu'en soit l'issue, l'histoire va s'écrire dans les prochains jours. A nous d'aider à en faire un moment décisif qui montrera à tous les dictateurs de la planète qu'ils ne peuvent résister longtemps au courage d'un peuple uni.

11:02 Publié dans Actualités, PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : egypte, pétition | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook

04/01/2011

MARIE CHRISTINE VERGIAT

CHRONIQUE D'UNE EURODEPUTEE DU FRONT DE GAUCHE

vergiat.jpgComme le temps passe vite et comme la vie au Parlement européen semble quelques fois déconnectée de la vie réelle. Pourtant je continue de penser que les batailles valent le coup d’y être menées, c’est ce que je vous ai dit dans ma dernière chronique sur les Roms et c’est encore ce que nous avons vu lors de la dernière assemblée plénière à Strasbourg avec le vote du projet de directive sur le congé de maternité.

Cette directive, bloquée depuis des mois, est sortie par le haut du Parlement européen puisqu’elle prévoit un congé de 20 semaines (contre 16 actuellement en France), pris en charge à 100 % et pouvant être partagé par le père. Même mes collègues les plus engagées au sein de la commission « femmes » du Parlement européen et notamment mon amie Eva Brit-Svensson, eurodéputée suédoise, membre de la GUE/NGL et présidente de cette commission n’en espérait pas autant.

Mais ces derniers temps, nous avons aussi traversé des moments pénibles. Je voudrais vous en citer deux. Le premier que je voudrais évoquer fut l’attribution du Prix Sakharov à un dissident cubain pour la 3ème fois. Quitte à en choquer certains, j’ai toujours dénoncé les atteintes aux droits de l’Homme à Cuba mais qu’en 22 ans de prix Sakharov, le Parlement européen prime trois fois des dissidents cubains est pour le moins excessif au regard des dizaines de pays où les droits de l’Homme sont bafoués à travers le monde dans l’indifférence générale.

 Cela tourne à l’obsession et cela décrédibilise le prix Sakharov. Je l’ai dénoncé publiquement dans l’enceinte du Parlement européen ce qui m’a valu une bronca assez inhabituelle dans cet hémicycle mais aussi nombre d’applaudissements et de félicitations bien au-delà des rangs de mon groupe. J’ai dit tout haut ce que nombre d’eurodéputés disaient dans les couloirs. A tout le moins, nous devrons réfléchir à d’autres modalités d’attribution de ce prix qui vaut mieux que des négociations de dernière minute entre présidents de groupe.

Mais le vote du rapport sur la crise signée par Pervenche Bérès, eurodéputée socialiste française m’a laissé plus amère. Ce rapport est une caricature de tout ce que nous dénonçons à la GUE/NGL sur l’absence d’alternative politique crédible au sein des instances européennes. Plus de 500 parlementaires ont approuvé ce rapport (socialistes et verts compris). Et pourtant il soutient la nécessité des politiques d’austérité, le fameux pacte de stabilité, la poursuite de la construction du Marché intérieur et de ses libéralisations, le contrôle des budgets nationaux par la Commission européenne, etc...

Il va même jusqu’à remettre en cause les retraites par répartition en insistant sur des systèmes de retraite à trois piliers (public, professionnel et privé). Loin d’être totalement négative dans son approche, la GUE/NGL a tenu a voté les rares amendements qui allaient dans le bon sens et notamment celui sur la taxation des transactions financières bien que celle-ci soit bien timide par rapport à ce qui devrait être voté pour tirer les leçons de la crise.

Globalement, ce rapport est donc mauvais et poursuit toujours la même logique. Nous l’avons dit et cela semble avoir irrité certains députés verts et socialistes. C’est bien dommage mais qu’ils assument donc la réalité de leur vote.

La lecture du rapport parle d’elle-même et je vous y renvoie donc si vous en avez le courage car il est particulièrement long. Vous y verrez notamment l’absence quasi-totale des questions sociales qui, à elle seule vaut tous les argumentaires. A la GUE/NGL, nous ne nous renions pas lors de nos votes et nous en sommes fiers.

Marie-Christine Vergiat

17:38 Publié dans PCF EVRY | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marie christine vergiat, eurodéputée | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook