Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2012

C'EST LA FAUTE A ROUSSEAU....

rousseau1.jpg"Nous sommes dans un monde où les gens ne valent plus que ce qu'ils ont, et quand ils n'ont plus rien, ils savent qu'ils ne vaudront plus rien !"

Né à Genève le 28 juin 1712, Jean-Jacques Rousseau a légué à l’humanité une œuvre philosophique et littéraire qui s’inscrit au firmament du mouvement des Lumières en Europe et qui demeure profondément actuelle.

Dans la crise actuelle, la démocratie est malmenée, menacée, attaquée. Pour préserver leurs intérêts financiers, les puissants ont peur de donner la parole aux peuples, a fortiori de les laisser décider.

Quoi de plus opportun, à l'occasion du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, d'interroger à nouveau la modernité de la démocratie, de lui donner tout son sens, de discuter le lien entre démocratie représentative et démocratie directe, comme le philosophe l'avait fait en son temps.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF en participant au colloque « De Rousseau à nos jours : comment concevoir une démocratie vivante et moderne ? » au Palais du Luxembourg, en conduisant une délégation du PCF au Panthéon pour un hommage au philosophe a rendu hommage à ce philosophe précurseur de la Révolution Française et penseur de la démocratie moderne.

Biographie Jean-Jacques Rousseau

rousseau2.jpgJean-Jacques Rousseau, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois de langue française.

Fils d'un horloger et orphelin de mère, Jean-Jacques Rousseau est mis sous la protection de Madame de Warens, à l'âge de 16 ans. Elle devient pour lui une bienfaitrice et une mère bien qu'elle ne soit que de six ans son aînée. Il apprend la musique sur son conseil.

Après l'avoir quitté, il vit médiocrement de ses talents de musicien, mais connaît à Paris, Fontenelle, Rameau, Diderot et Marivaux.

Il collabore à l'Encyclopédie dont il rédige tous les articles touchant à la musique, mais c'est son 'Discours sur les sciences et les arts' et son 'Discours sur l'origine de l'inégalité' qui font sa renommée.

Il écrit ensuite 'La nouvelle Héloïse' qui est un grand succès, puis coup sur coup 'Le contrat social' et 'Émile'. Ses deux livres sont condamnés et Rousseau doit s'enfuir de France. Craignant les persécutions, il s'installe en Angleterre qu'il quitte quelques temps plus tard, craignant un complot.

Il rédige durant ses dernières années 'Les confessions' et 'Les rêveries d'un promeneur solitaire'. La pensée de Rousseau pose le problème, que l'on retrouvera chez Gide, de la sincérité et de son rapport à la vérité.

Son œuvre ouvre surtout la voie à une nouvelle forme de réflexion, peut-être la toute première de l'ère moderne.

Biographie proposée par Evenne

16:12 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean jacques rousseau | |  del.icio.us |  Imprimer | | Digg! Digg |  Facebook